Dispositifs

“Les propriétaires d’immeubles protégés au titre des monuments historiques, situés dans un site patrimonial remarquable ou labellisés par la Fondation du patrimoine, ou d’objets mobiliers protégés au titre des monuments historiques peuvent, sous certaines conditions, bénéficier de subventions et/ou de dispositions fiscales pour les sommes qu’ils consacrent à la conservation de leur immeuble ou de leur bien mobilier.”

La loi du 25 février 1943 instaure l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France sur toute demande d’autorisation de travaux à l’intérieur d’un périmètre de protection de 500 mètres de rayon autour des monuments historiques, qu’ils soient classés ou inscrits.

En jaune les 500 mètres de périmètre des monuments historiques

1.Pavillon de la ville
2.Marché central couvert (marché aux épices)
3.Musée Saint John Perse (Maison Souques-Pagès)
4.Médiathèque (ancien hôtel de ville)
5.Externat Saint Joseph de Cluny
6.Eglise ou co-cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul

7.Pavillon (ou musée) L’Herminier
8.Ancien entrepôt de la SIAPAP
9.Ancienne administration de l’usine Darboussier
10.Ancienne caserne d’infanterie (sous-préfecture)
11.Maison natale de Saint-John Perse
12.Musée Schoelcher
13.Lycée Carnot (ancien hôpital militaire)
14.Ancienne bibliothèque Mortenol (école maternelle Bébian)
15.Cinéma-théâtre La Renaissance
16.Ancienne capitainerie du port
17.Hôtel de ville